L’équipement de protection se compose de :

 

 

Gants : servant à protéger les mains contre le tranchant des lames, ils jouent un rôle très important dans les virages lorsque le patineur pose la main sur la glace afin de mieux garder son équilibre.
Casques :  en plastique renforcé  ce qui permet de réduire le risque de blessures à la tête résultant d’un accrochage avec d’autres concurrents, des chutes ou de heurts contre des murs de glace ou des clôtures latérales.
Protection des membres :  Protège genoux, protège-tibias et aussi des protège nuques qui offrent une protection par rapport aux lames du patineur qui précède.
 

La bottine : de façon à assurer la maîtrise des virages à grande vitesse, il a fallu apporter des modifications aux bottines des patins de vitesse sur courte piste. Les bottines de patinage sur courte piste se lacent un peu plus haut que les bottines des patins traditionnels. Elles sont moulées pour épouser la forme du pied du patineur et fabriquées à partir de matériaux plus durs pour aider à stabiliser le pied et la cheville lors des virages. Les bottines sont attachées avec des lacets et les lacets sont ensuite recouverts. Des bases en carbone/acrylique permettent à la bottine d’être très légère, ce qui permet au patineur de mieux sentir la glace.

Les lames : Les lames sont extrêmement tranchantes et sont recourbées en berceau dans le sens du virage. Les lames sont également décentrées vers la gauche de façon à ce que la bottine ne touche pas la glace lorsque le patineur se penche dans les virages. Les lames de courte piste ont une longueur variant de 40 à 80 cm. Les lames sont aussi légèrement plus larges (1,3 mm) que celles de longue vitesse. Les lames sont arrondies aux extrémités. Elles sont aiguisées à la main par le patineur sur un appareil d’aiguisage spécifique appelé le jig ou l’étau. L’aiguisage peut prendre de 10 à 20 minutes et les patineurs aiguisent leurs lames après chaque course.

Lunettes : protégeant les yeux du patineur contre le vent et les éclats de glace. Le verre réduit la réverbération et améliore la visibilité sur la piste.
Combinaisons :  Les patineurs de vitesse portent une combinaison moulante pourvue d’un capuchon afin de réduire la résistance à l’air qui recouvre une combinaison anti-coupure. Le profilage des combinaisons de course doit correspondre à la forme naturelle du corps du patineur. Il est interdit d’introduire ou d’attacher des éléments ou des formes susceptibles de modifier le profil naturel du patineur.

 

A savoir aussi :

Brassard
Les concurrents patinant dans le couloir extérieur portent un brassard rouge tandis que les concurrents du couloir intérieur portent un brassard blanc.

Pour marquer les virages, des cônes sont posés sur la glace. Les patineurs peuvent les déplacer sans passer à l’intérieur.

 

La vitesse sur courte piste peut atteindre les 50 km/h avec des virages à 45° !

Catégories : info-st

Laisser un commentaire